En bref et en images #9

Salut, salut!

Les semaines passent trop vite, mon dernier En bref et en images remonte à presque 1 mois, pardon chers lecteurs de vous négligez ainsi! Pourtant je vous l’assure je continue de jeter un œil assidu aux dernières actualités culino-foodies.

Voici donc ce qui m’a interpellé ces dernières semaines:
Montréal à table: l’évènement gastronomique qui se tient dans les restaus montréalais partenaires du 29 octobre au 8 novembre. Le concept? 150 restaurants qui proposent des menus fixes sous la forme de tables d’hôte à des prix allant de 21 dollars à une quarantaine de dollars en moyenne. Une bonne occasion d’essayer certains restaus d’ordinaire assez dispendieux mais qui pratiquent des prix plus doux pour cet évènement. Après avoir expérimenté ce festival deux années de suite, je ne renouvellerai pas l’expérience cette année. Lors de mes précédentes expériences, sans vouloir mettre tous les restaurants dans le même panier, j’ai été déçue de la qualité du service à la chaîne, des horaires de service rythmés comme du papier à musique qui poussent les serveurs à nous mettre dehors pour céder la place aux clients suivants et puis surtout je crois que le concept des menus fixes ne me convient pas, j’aspire à plus de libertés quand je vais au restau. Ceci étant dit, je comprends parfaitement qu’un tel évènement, si prisé de surcroit, demande de la rigueur dans l’organisation du service et que les restaurateurs sont obligés de proposer des menus fixes et qu’ils ne peuvent satisfaire tout le monde.
Pour s’inscrire et découvrir les restaurants participants.
MTLaTABLE-media

– Un éclairage nouveau sur les vins naturels. Même si dans l’ensemble je ne partage pas le point de vue du journaliste, je reconnais toutefois que l’article est bien documenté et bien construit. Il démystifie notamment une couple de mythes autour de l’engouement pour les vins naturels sans tomber dans le bashing.
Pour consulter l’article.

-Cette semaine (le 16 octobre), c’était la journée mondiale de l’alimentation, une journée un peu « fourre-tout » qui alerte et sensibilise les populations sur le gaspillage alimentaire, la famine dans le monde et la protection de l’agriculture. A cette occasion le Secrétaire général de l’ONU s’est mobilisé autour du Président de la République Italienne pendant l’Expo Universelle de Milan pour tenter de contrer le fléau de la faim dans le monde. Sans vouloir faire preuve de trop de cynisme, je reste un peu sceptique sur l’engagement des politiques sur ce problème et je crois davantage à l’action et la mobilisation citoyenne. Nos petites actions et gestes quotidiens pour lutter contre le gaspillage alimentaire me semblent plus concrets que de beaux discours une journée par année.
Pour en savoir plus sur l’engagement citoyen.
journee_mondiale_alimentation

– À l’heure où je ressens un peu de lassitude face à la profusion de restaurants qui ouvrent leur porte à Montreal (et qui les ferment aussi malheureusement), ce nouveau restau de la rue Van Horne a piqué ma curiosité en berne: Provision 1268. Le concept de ce restau? Choisir parmi une liste d’ingrédients (sélectionnés en fonction des arrivages du marché), mentionner ses préférences et allergies, choisir son vin et…se laisser surprendre par des plats qui auront été élaborés « sur-mesure » en fonction de vos goûts. C’est osé et original et je suis certaine que cela peut donner lieu à de belles surprises et découvertes. Je compte l’essayer sous peu, je vous en donnerai des nouvelles.
logo

-Le 8ème Salon des vins d’importations privés. En ce début d’automne et comme chaque année Montréal se fait gourmande pour tenter de nous faire oublier le froid et la grisaille qui débarquent. Organisé par RASPIPAV (le regroupement des agences spécialisées dans la promotion et l’importation des alcools et des vins) le salon se tiendra du 31 octobre au 2 novembre au Marché Bon Secours (et le 29 octobre à Québec). Je suis une habituée de cet évènement auquel je me rends chaque année avec beaucoup de plaisir (malheureusement je vais devoir passer mon tour cette année). C’est l’occasion de rencontrer de petits producteurs de vins venus du monde entier (Europe principalement) et qui sont sur place pour faire déguster et découvrir leur vin. Entre deux verres de vins, on peut discuter avec les vignerons qui sont toujours très heureux et enclin à parler de leur métier et de leur domaine. L’ambiance y est festive, pas guindée pour un sou et c’est toujours l’occasion d’y faire de belles découvertes souvent introuvables à la SAQ.
Pour se procurer les billets d’entrée.

Crédit photo: http://oenopole.ca
Crédit photo: http://oenopole.ca

Bon début d’automne!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *