Caribou : au cœur de la gastronomie québécoise

CAR_01_Origines_Cover_moy

Salut!

Quelques mois après le bel engouement dont a bénéficié le magazine à son lancement en octobre 2014, je voulais à mon tour vous parler de cette publication (oui oui j’arrive un peu après la bataille!)  pour laquelle j’ai un coup de cœur.

Traitant de la culture culinaire et de l’industrie agroalimentaire au Québec, je dois dire que j’ai eu un gros coup de cœur pour ce magazine.

Encore un magazine de bouffe me direz-vous, oui mais…Avec Caribou, on parle de bouffe mais différemment, de façon engagée et sous un angle que je n’ai encore jamais retrouvé dans aucun magazine de bouffe.

Bon, alors qu’on se le dise tout de suite, si vous cherchez des recettes pour votre souper de Noel ou votre fête d’anniversaire, passez votre chemin, on n’est pas chez Ricardo ici.

Par contre, si vous cherchez à découvrir les origines de la gastronomie québécoise et les personnalités inspirantes qui œuvrent chaque jour à la faire valoir et la faire connaître, vous avez clairement le bon magazine entre les mains.

Difficile de tout synthétiser ici tant les différentes thématiques abordées sont vastes. Pêle-mêle vous y trouverez les sujets suivants : un reportage au Saguenay-Lac-Saint Jean à la découverte de la cuisine boréale, une entrevue de Normand Laprise, une magnifique série de photos sur la carotte (oui, oui la carotte est photogénique!) et des portraits d’agriculteurs et de producteurs québécois.

Selon moi, la force de Caribou, c’est qu’on sent que les journalistes derrière ce projet ont vraiment eu à cœur de faire-valoir la gastronomie québécoise et d’affirmer son identité, un peu comme un devoir patriotique en somme.  Leur engagement est communicatif et surtout on y apprend beaucoup de choses tant sur l’histoire du Québec que sur le contenu des assiettes des Québécois depuis des années.

Un beau pied de nez à ceux qui pensaient que la gastronomie québécoise est dépourvue d’histoire et qu’elle se limite au pâté chinois et au sirop d’érable. Car oui, la gastronomie québécoise a ses propres origines, multiculturelles et authentiques et surtout elle est dotée de chefs, d’agriculteurs et de différentes personnalités  qui en sont fièrement les ambassadeurs et qui sont prêts à se battre pour sa sauvegarde et surtout son développement.

Enfin, autre point intéressant on y retrouve des reportages et des pistes de réflexion pour consommer et produire autrement : plus localement, plus simplement et dans le respect des traditions du terroir.  C’est inspirant et ce surtout à une époque où la mal-bouffe à parfois tendance à être reine…

Bref, longue vie à Caribou !

PS: Le numéro 2 devrait sortir sous peu, comptez sur moi pour vous en faire un compte-rendu 😉

Pour en savoir plus : http://www.cariboumag.com

Crédit photo Caribou Magazine

2 thoughts on “Caribou : au cœur de la gastronomie québécoise

  1. Les infos ici sur cette page sont bien intéressantes. J’ai vraiment bien aimé, un article qui est bien écrit et nous permet d’en savoir un peu plus sur le sujet. Bien vu !
    Amandine Luong / MELTY.FR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *